1. Qu’est-ce que NATRUE ?

NATRUE, l’Association Internationale des Cosmétiques Naturels et Biologiques, est une association sans but lucratif (AISBL) basée à Bruxelles. NATRUE a été fondée en 2007 par les pionniers du secteur des cosmétiques naturels et biologiques, dont Weleda, WALA, Laverana, PRIMAVERA, LOGOCOS et CEP, pour protéger et promouvoir les cosmétiques naturels et biologiques au profit des consommateurs du monde entier. En 2008, les membres de NATRUE ont décidé de créer le Label NATRUE, applicable à l’échelle internationale, afin de soutenir la mission de NATRUE et de fournir aux producteurs et aux consommateurs une référence en matière de produits cosmétiques naturels et biologiques. Après plus de 10 ans d’engagement, NATRUE est un défenseur et un porte-parole international reconnu pour les besoins politiques, réglementaires et scientifiques du secteur des cosmétiques naturels et biologiques. Le Label NATRUE continue de représenter la transparence des ingrédients et des produits naturels et bios authentiques face au greenwashing. Pour plus de détails sur les produits certifiés et les matières premières portant le label NATRUE, vous pouvez consulter la base de données NATRUE, qui est mise à jour en temps réel.

2. Y-a-t-il une définition légale des cosmétiques naturels ou biologiques ?

À ce jour, il n’existe pas de définition légale pour un produit cosmétique “naturel” ou “biologique”. Dans l’UE, ces deux termes sont considérés comme des allégations au sens de la règlementation cosmétique. Toutes les allégations sont régies par des critères communs afin de garantir leur vérifiabilité et leur véracité, mais il n’existe pas de critères (ou de label) harmonisés obligatoires pour les cosmétiques naturels et biologiques. La Commission européenne a apporté des précisions sur l’absence de norme européenne harmonisée pour les cosmétiques naturels et biologiques dans un document qui peut être lu ici.

3. Quelles sont les garanties du Label NATRUE ?

En l’absence d’une définition officielle des cosmétiques “naturels” et “biologiques”, il y a des normes privées pour offrir aux consommateurs des garanties sur la composition d’un produit cosmétique. La norme NATRUE, qui est privée, volontaire et internationale, fixe des critères stricts pour les cosmétiques naturels et biologiques, qui se traduisent par des garanties à la fois pour :

  • les producteurs dont les produits cosmétiques sont certifiés selon un référentiel sérieux et strictement contrôlé et
  • les consommateurs qui peuvent s’appuyer sur le label NATRUE pour identifier les cosmétiques naturels et biologiques qui correspondent à leurs attentes et à leurs exigences.

Le type d’ingrédients, les méthodes de transformation autorisées et la composition globale des produits cosmétiques établis dans les critères NATRUE garantissent que les produits labellisés NATRUE répresentent vraiment les allégations “naturel” et “biologique”. Selon les critères du label NATRUE, en fonction de la proportion d’ingrédients biologiques, les produits cosmétiques peuvent être certifiés à l’un des deux niveaux possibles : naturel et biologique*. Le standard NATRUE établit qu’au moins 95% des ingrédients d’origine végétale et animale contenus dans un produit cosmétique qui revendique le niveau de certification biologique NATRUE doivent provenir de l’agriculture biologique certifiée ou de la cueillette sauvage contrôlée.

* Applicable à partir de janvier 2021. Actuellement, il y a encore des produits certifiés NATRUE sous un troisième niveau (“naturel avec partie biologique”) sur le marché. Ces produits seront recertifiés en tant que cosmétiques naturels ou biologiques après l’expiration de leur certificat actuel.

4. Les cosmétiques naturels et bios sont-ils sans danger ?

Comme tous les autres produits cosmétiques, les cosmétiques naturels et biologiques sont soumis à des évaluations strictes exigées par la législation sur les cosmétiques (Règlementation (EC) No 1223/2009) afin d’être mis sur le marché. Cela signifie que tous les produits cosmétiques légalement mis sur le marché, qu’ils soient conventionnels ou naturels/biologiques, sont sans danger pour l’utilisation par les consommateurs.

5. Les cosmétiques naturels et bios sont-ils testés sur les animaux ?

L’expérimentation animale est contraire aux valeurs et à l’éthique du Label NATRUE, et elle est interdite par la loi dans l’Union européenne. La règlementation (EC) No. 1223/2009 sur les produits cosmétiques garantit qu’aucun produit cosmétique mis sur le marché européen n’a été soumis à l’expérimentation animale. La norme NATRUE étend cette interdiction aux pays hors de l’UE, ce qui signifie que la commercialisation de produits finis certifiés NATRUE n’est pas possible dans les pays où l’expérimentation animale est requise par la loi.

6. Quels ingrédients sont autorisés dans le Standard NATRUE ?

Les produits certifiés NATRUE ne contiennent que des ingrédients 100% naturels, dérivés naturels et nature-identique. Les produits labellisés NATRUE doivent être formulés uniquement avec des substances d’origine et de fabrication conformes aux critères du label NATRUE, ce qui signifie que les silicones, parabènes, huiles minérales, microbilles/microplastiques, parfums synthétiques ou OGM ne sont pas autorisés.n

7. Qu’est-ce qu’un ingrédient « synthétique » ? Et qu’est-ce qu’un ingrédient « chimique » ?

Les ingrédients synthétiques sont un type de composés produits par synthèse chimique. Il peut s’agir d’ingrédients entièrement artificiels qui n’existent pas dans la nature (par exemple, le diméthicone, qui est une silicone commune) ou d’ingrédients reproduits à partir de ceux qui existent déjà dans la nature (comme l’acide sorbique, qui est un conservateur). Les ingrédients synthétiques peuvent également être des substances naturelles modifiées chimiquement (par exemple, la glycérine).

Le mot “chimique” est couramment utilisé comme synonyme de substances synthétiques (fabriquées par l’homme), y compris les produits pétrochimiques. Cependant, d’un point de vue scientifique, toutes les substances sont des produits chimiques, mais pas tous les produits chimiques sont synthétiques (par exemple, l’eau est un produit chimique naturel). Les substances naturelles peuvent devenir synthétiques après avoir été soumises à un certain nombre de réactions chimiques synthétiques, de sorte que la qualité « naturelle » d’un ingrédient est déterminée non seulement par son origine, mais aussi par son traitement.

8. Quelle est la différence entre des ingrédients « naturels », « dérivé naturels » et « nature-identiques » ?

Les ingrédients naturels sont ceux isolés directement de la plante (extraits de plantes ou huiles essentielles), des animaux (par exemple, la lanoline) à l’exclusion des vertébrés morts, ou de source minérale (par exemple, le sel marin). Ils sont obtenus par des procédés physiques ou microbiologiques ou enzymatiques qui utilisent des micro-organismes naturels ou des enzymes.

Les ingrédients naturels dérivés (aussi appelés communément ingrédients “d’origine naturelle”) sont ceux obtenus à partir d’ingrédients naturels par modification chimique modelée sur les réactions physiologiques, la reproduction chimique ou le raffinement. Par exemple, la glycérine d’origine végétale peut être obtenue par le traitement chimique des huiles végétales.

Quant aux ingrédients nature-identique, ils existent dans la nature mais ne peuvent pas en être extraits au prix d’un effort technique raisonnable ou avec une qualité ou une pureté suffisante, donc ils sont reproduits en laboratoire. En ce qui concerne NATRUE, seuls certains pigments, minéraux et conservateurs sont autorisés sous une forme nature-identique. Les ingrédients nature-identique et les dérivés naturels autorisés ou approuvés sont répertoriés dans une liste positive selon leur INCI dans les annexes de la norme NATRUE, qui peuvent être téléchargés ici.

9. Comment NATRUE garantit un niveau maximal d’ingrédients naturels et bios dans un produit certifié ?

Afin de reconnaître les différentes qualités et caractéristiques des produits cosmétiques, NATRUE a créé un système unique de 13 catégories de produits et a attribué des niveaux minimums d’ingrédients naturels et des niveaux maximums de substances dérivés naturels pour chacune des catégories. C’est ainsi que le Label NATRUE peut garantir les niveaux les plus élevés d’ingrédients naturels et biologiques pour chaque catégorie de produits sous chaque niveau de certification (naturel ou biologique).

En plus de ce système de classification des produits, le Label NATRUE garantit une concentration maximale d’ingrédients naturels et biologiques dans tous les produits certifiés NATRUE en ne comptant pas l’eau ajoutée lors du calcul de la part des substances naturelles dans un produit fini. Si l’eau est clairement une substance naturelle, le fait de compter la contribution de l’eau lors du calcul du caractère naturel d’un produit peut gonfler la teneur naturelle et diluer les contributions apportées par les plantes et les minéraux, qui sont ceux que les consommateurs recherchent particulièrement dans les cosmétiques naturels et biologiques.

10. Qu’est-ce que le “greenwashing” et comment NATRUE permets de l’éviter ?

Comme il n’existe pas de critères harmonisés pour définir les propriétés des cosmétiques naturels et biologiques au niveau international, il est difficile pour les producteurs et les consommateurs d’évaluer si les allégations “naturel” ou “biologique” sont trompeuses ou pas. Le cœur du problème reste le fait que les produits conventionnels et d’inspiration naturelle peuvent faire des allégations (par exemple, “à base d’huile de rose”), utiliser des images, une iconographie et d’autres formes de marketing qui peuvent attirer l’attention sur un nombre limité d’ingrédients naturels plutôt que sur le produit dans son ensemble. Ces ingrédients naturels peuvent être présents dans le produit fini, mais seulement en très faibles concentrations par rapport à la proportion de substances non naturelles utilisées. Ce phénomène, appelé “greenwashing”, se manifeste non seulement par l’utilisation trompeuse d’allégations telles que “naturel” ou “biologique”, mais aussi “respectueux de l’environnement”, “inspiré par la nature” ou “green“.

NATRUE contribue activement à la lutte contre le greenwashing dans le secteur des cosmétiques grâce à notre règle des 75 %, qui rend possible la certification NATRUE d’un produit uniquement si 75 % (8 sur 10) des produits d’une même marque ou sous-marque (si celle-ci a été spécifiquement créée pour développer la gamme de produits naturels et biologiques d’une marque) subissent également la certification sous le Label NATRUE. Cette règle empêche les marques de commercialiser un ou deux “produits héros” en tant que cosmétiques certifiés tout en conservant le reste de la gamme en cosmétique conventionnelle, au risque de tromper les consommateurs, qui pourraient croire que touts les produits de la marque sont certifiés en tant que cosmétique naturelle ou biologique sous le Label NATRUE.

11. Qu’est-ce qu’un OGM ?

Un organisme génétiquement modifié (OGM) est tout organisme dans lequel le matériel génétique a été modifié d’une manière qui ne se produit pas naturellement par recombinaison naturelle. Les OGM et les ingrédients produits à partir de ceux-ci sont interdits dans les cosmétiques naturels et biologiques certifiés sous le label NATRUE.

12. Qu’est-ce qu’un conservateur ?

Les conservateurs sont des substances dont l’utilisation est exclusivement ou principalement destinée à inhiber le développement et la prolifération des micro-organismes (tels que les bactéries, les champignons ou les levures) dans un produit. NATRUE autorise un certain nombre d’agents de conservation d’origine naturelle, dérivée naturelle et nature-identique dans la formulation des produits cosmétiques, et interdit l’utilisation d’agents de conservation tels que le Triclosan, le Phénoxyéthanol et les parabènes.

13. Qu’est-ce qu’une nano particule ? Sont-elles autorisées sous les critères NATRUE ?

Les nanoparticules sont des particules du matériau naturel ou manufacturéde d’une taille comprise entre 1 nm et 100 nm. Les nanoparticules modifient les propriétés des produits cosmétiques telles que leur couleur, leur transparence, leur solubilité et leur réactivité chimique. Les nanoparticules insolubles sont principalement utilisées dans les produits cosmétiques comme filtres UV.

Tous les nanomatériaux utilisés dans les produits cosmétiques nécessitent une évaluation approfondie de la sécurité. NATRUE n’exclut pas l’utilisation de nano formes d’ingrédients évalués et conformes aux critères NATRUE, par exemple le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc. Le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc sont réglementés en toute sécurité par les dispositions du règlement (CE) n° 1223/2009 de l’UE (Annexe IV) sur les produits cosmétiques, sur la base d’un avis positif de l’organisme indépendant d’évaluation des risques de la Commission européenne, le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC).

14. Que signifie le mot « végan » ? Est-ce que tous les produits certifiés NATRUE sont végan ?

Le véganisme est un style de vie où les individus n’utilisent ni ne mangent aucune substance d’origine animale ou dérivées (viande, laine, cuir, miel, etc.). Il est possible de garantir qu’un produit cosmétique est végane selon certain standards et définitions.

Les produits cosmétiques certifiés NATRUE contiennent des ingrédients naturels et biologiques y compris des substances d’origine animale (sauf vertébrés morts), tels que la cire d’abeille, le miel, le lait, etc. Bien que NATRUE partage certaines positions avec les critères de certification végan (les deux sont contre les tests sur animaux), tous les critères ne s’alignent pas avec la définition de NATRUE des cosmétiques naturels et biologiques. La certification végan n’est donc pas une exigence pour les produits certifiés NATRUE, mais elle est totalement compatible avec le Label NATRUE. Dans la pratique, de nombreux produits certifiés NATRUE sans ingrédients d’origine animale portent également un label végan.

15. Est-ce que l’huile de palme est autorisée dans le standard NATRUE ?

NATRUE s’assure qu’uniquement des ingrédients naturels transformés selon les critères stricts du standard soient présents dans les produits finis. L’huile de palme et ses dérivés sont des substances d’origine botanique et sont donc autorisés dans les produits certifiés NATRUE. Cependant, la norme NATRUE fixe des exigences spécifiques pour l’utilisation d’huile de palme durable et certifiée et de ses dérivés dans la formulation de produits cosmétiques portant le label NATRUE.

16. Est-ce que NATRUE à des critères spéciaux concernant les packagings de produits ?

Le Standard NATRUE recommande que le packaging soit gardé à un minimum et que les produits soient destinés à un usage multiple. Autant que possible, le packaging devrait être recyclable et des matériaux renouvelables doivent y être utilisés. Il est strictement interdit d’utilisé des plastiques halogénés.